Fucus

Cadeaux de la mer : fucus vésiculosus (varech)

(Traduction d'un article de Gregory Kelly paru sur le site du docteur Peter D'Adamo et intitulé Gifts from The Sea : Fucus (Bladderwrack)

Tradition

Traditionnellement cette algue a été utilisée pour le goitre (gonflement du tissu ou des cellules de la thyroïde) et pour l'obésité. Dans un commentaire publié au début du vingtième siècle par le docteur J. Herbert Knapp, il indique qu'il a trouvé que cette plante était un remède spécifique pour le goitre exophtalmique simple. D'après son expérience, le fucus était le plus efficace pour les personnes qui avaient moins de 30 ans, et il disait avoir 100% de succès avec ce groupe d'âge. Le fucus était moins performant pour normaliser la fonction de la thyroïde chez les personnes au-delà de cet âge.

 

Pharmacologie

fucusLe fucus vesiculosus contient un large spectre de polysaccharides y compris des fucoidans et des fucans. En général, les fucoidans sont une famille de polysaccharides sulfatés, à poids moléculaire élevé, largement dispersés dans les membranes cellulaires des algues brunes. La région centrale du fucoïdan est composée essentiellement d'une chaîne répétitive de fucose. Du fucose est aussi attaché à cette région centrale. Vous pouvez donc voir que le fucus est une riche source de fucose.

Comme la plupart des plantes qui poussent dans l'océan, cette plante est aussi très riche en iode et autres minéraux. L'iode est essentiel pour une bonne santé, comme les autres minéraux, mais il n'est pas bon d'en prendre trop. On peut prendre du fucus en doses appropriées sur une longue période ; cependant, vous ne voudrez pas consommer des quantités trop importantes pour des périodes indéfinies (même si vous êtes du groupe 0).

 

Le Fucus et le Groupe 0 : aliment métabolique et anti-adhésion.

Dans son livre 4 Groupes Sanguins, 4 Régimes, le Docteur D'Adamo mentionne que le fucus vesiculosus est particulièrement bénéfique pour le groupe 0. Il dit, à propos des personnes de groupe 0, que "le fucus semble normaliser leur métabolisme quelque peu lent et entraîner une perte de poids". Il fait aussi référence à son utilité à maintenir un fonctionnement normal de la thyroïde dans ce groupe. Il évoque l'utilité potentielle de cette plante pour prévenir l'adhésion de certains microorganismes indésirables (Helicobacter. pylori par exemple) sur les cellules qui tapissent le système digestif du groupe 0.

Il y a une bonne raison à son respect envers cette plante, pour le groupe 0. Si vous vous rappelez dans son livre 4 Groupes Sanguins, 4 Régimes, il explique que le groupe 0 est caractérisé par la présence du sucre fucose à l'extrémité de son antigène. Des substances dans la nature (comme les lectines, les bactéries, le Candida) ayant une attirance pour le sucré en l'occurrence le fucose, auront toujours plus d'affinité et un plus grand impact sur le groupe 0. Comme le fucus est une excellente source de fucose et de chaînes de sucre contenant du fucose, il peut en fait se lier aux bactéries, lectines, et autres microorganismes qui posent problèmes au groupe 0.

Un des domaines de la recherche sur les microorganismes, qui est en train de susciter de l'intérêt actuellement, se focalise sur l'idée d'adhérence et d'anti-adhérence. En effet, un organisme indésirable ne peut produire un problème pour vous que dans la mesure où il peut s'attacher à ou s'ancrer sur vos cellules. Les dommages causés par les lectines suivent un schéma similaire. En prenant en compte ce concept simple d'adhésion, vous reconnaîtrez aisément l'utilité du concept d'anti-adhésion ou les stratégies de bloquage. La question maintenant est : "Quels aliments peuvent procurer ces effets d'anti-adhésion pour votre groupe sanguin ?" Une réponse possible pour le groupe 0 est le fucus. (Note : le kelp a aussi beaucoup de fucose et est donc une autre possibilité). En fait, le fucose dans le fucus vesiculosus peut agir comme un faux appât, se liant aux débris environnementaux indésirables du groupe 0 pour ensuite les balayer avant qu'ils puissent se lier aux tissus ou les irriter.

Comme les A, B et AB ont aussi en général un certain nombre de sites d'ancrage (mais beaucoup moins que les 0) pour les lectines et les microorganismes à fucose, le fucus vesiculosus peut aussi agir comme un aliment anti-adhésion pour ces groupes sanguins. Cependant, ils ont aussi d'autres sucres bloquants spécifiques qui peuvent agir en leur faveur.

 

Fucus vesiculosus : Activité anti-microbienne

Le fucoidan que l'on trouve dans le fucus inhibe la croissance de nombreux virus et bactéries indésirables. Certains virus pour lesquels cette substance exerce un effet antagoniste sont : le virus de l'herpès simplex, le cytomégalovirus humain, et le virus HIV. On a montré que le fucus agglutine les cellules de plusieurs souches de Candida. Le fucus a aussi un effet toxique sur certaines souches d'E. coli et toutes les souches testées de Neisseria meningitis.

Regardons quelques exemples de recherche sur le fucus dans le domaine des microbes. Les structures de sucre complexe et autres composés trouvés dans le fucus ont une activité anti-HIV. Certains des mécanismes de son action se retrouvent dans le monde de notre nouvel ami "l'anti-adhésion". Les chercheurs ont suggéré que, puisque l'adhésion est la première étape dans l'infection HIV, le fait de bloquer l'adhésion pourrait prévenir la transmission du HIV-1. Des expériences in vitro soutiennent cette suggestion. En effet, les structures complexes du fucose trouvées dans le fucus montrent une capacité à bloquer l'adhésion du HIV sur les cellules. Ces mêmes stratégies de bloquage avec le fucose ont aussi été utilisées dans des études sur le malaria, pour empêcher qu'il ne s'étende à d'autres globules rouges du sang. En fait, ces sucres inhibent l'invasion de vos globules rouges par le parasite de la malaria. Le docteur D'Adamo a écrit que le Fucus vesiculosus est une substance spécifique pour bloquer l'attachement du H. pylori – un organisme responsable des ulcères et des gastrites – chez les individus de groupe 0.

fucus

Alors que personne ne suggère que le fucus puisse être utilisé comme solution pour le HIV ou d'autres maladies infectieuses, on peut se demander si la médecine ne pourrait prendre une autre voie et utiliser les stratégies liées aux groupes sanguins pour bloquer en tout premier lieu, l'attachement du HIV et d'autres microorganismes à vos cellules. On peut se poser la question suivante: comment pourrions-nous employer les stratégies d'anti-adhésion liées aux groupes sanguins, pour assister l'utilisation conventionnelle de médicaments antibactériens et antimicrobiens. Si vous êtes du groupe 0, on peut commencer à se poser la question suivante : quels bénéfices sur la santé résulteront de la consommation de cette algue commune comestible? Fucus vesiculosus : activité immunomodulatrice et anti-inflammatoire.

Les sucres qui composent le fucose dans le fucus peuvent avoir un impact bénéfique sur la santé du système immunitaire en stimulant les immunoréactions de type humoral et cellulaire, et en améliorant la phagocytose (ou la consommation des envahisseurs) par vos macrophages. Ces mêmes sucres complexes qui composent le fucose, offrent aussi plusieurs avantages pour la tendance des 0 à l'inflammation. Essentiellement, ils bloquent le recrutement ou inhibent une réponse immunitaire excessivement agressive sur les sites de l'inflammation.

 

Fucus vesiculosus : normalisation du métabolisme et fonction thyroïdienne

Les utilisations traditionnelles du Fucus vesiculosus concernaient essentiellement l'amélioration du fonctionnement de la thyroïde dans les cas de goitre et l'aide à la perte de poids dans des cas d'obésité. Ceci reste l'utilisation majeure de cette plante en médecine naturelle. En général on a attribué la raison de son effet sur la thyroïde, à sa haute teneur en iode ; cependant, sa haute teneur en fucose, à cause de ses effets sur l'immunité et l'inflammation, semblent responsables de certains des effets bénéfiques observés sur l'optimisation de la fonction thyroïdienne des personnes de groupe 0.

Si vous êtes de groupe sanguin 0 et pensez consommer du fucus comme aide pour votre métabolisme et votre thyroïde, cette plante fonctionne généralement très lentement. Un minimum de 3 mois est recommandé, mais dans beaucoup de cas les meilleurs résultats sont produits lorsque le fucus est consommé régulièrement à petite dose pendant environ 1 an.

Références

  1. Nishino T, Nishioka C, Ura H, Nagumo T. Isolation and partial characterization of a novel amino sugar-containing fucan sulfate from commercial Fucus vesiculosus fucoidan. Carbohydr Res 1994;255:213-224.
  2. Patankar MS, Oehninger S, Barnett T, et al. A revised structure for fucoidan may explain some of its biological activities. J Biol Chem 1993;268:21770-21776.
  3. Nishino T, Nishioka C, Ura H, Nagumo T. Isolation and partial characterization of a novel amino sugar-containing fucan sulfate from commercial Fucus vesiculosus fucoidan. Carbohydr Res 1994;255:213-224.
  4. Wagner M, Wagner B. [Agglutinins in marine brown algae. Dedicated to Professor Dr. H. Knoll on his 65th birthday]. Z Allg Mikrobiol 1978;18:355-360. [Article in German]
  5. Ferreiros CM, Criado MT. Purification and partial characterization of a Fucus Vesiculosus agglutinin. Rev Esp Fisiol 1983;39:51-59.
  6. Rozkin MIa, Levina MN, Efimov VS, Usov AI. Comparative study of the anticoagulant activity of sulfated polysaccharides from marine brown algae. Farmakol Toksikol 1988;51:63-68. [Article in Russian].
  7. Durig J, Bruhn T, Zurborn KH, et al. Anticoagulant fucoidan fractions from Fucus vesiculosus induce platelet activation in vitro. Thromb Res 1997;85:479-491.
  8. Soeda S, Sakaguchi S, Shimeno H, Nagamatsu A. Fibrinolytic and anticoagulant activities of highly sulfated fucoidan. Biochem Pharmacol 1992;43:1853-1858.
  9. Roberts DD, Ginsburg V. Sulfated glycolipids and cell adhesion. Arch Biochem Biophys 1988;267:405-415.
  10. Soeda S, Ishida S, Shimeno H, Nagamatsu A. Inhibitory effect of oversulfated fucoidan on invasion through reconstituted basement membrane by murine Lewis lung carcinoma. Jpn J Cancer Res 1994;85:1144-1150.
  11. Zhuang C, Itoh H, Mizuno T, Ito H. Antitumor active fucoidan from the brown seaweed, umitoranoo (Sargassum thunbergii). Biosci Biotechnol Biochem 1995;59:563-567.
  12. Zapopozhets TS, Besednova NN, Loenko IuN. Antibacterial and immunomodulating activity of fucoidan. Antibiot Khimioter 1995;40:9-13. [Article in Russian]
  13. Baba M, Snoeck R, Pauwels R, de Clercq E. Sulfated polysaccharides are potent and selective inhibitors of various enveloped viruses, including herpes simplex virus, cytomegalovirus, vesicular stomatitis virus, and human immunodeficiency virus. Antimicrob Agents Chemother 1988;32:1742-1745.
  14. Criado MT, Ferreiros CM. Selective interaction of a Fucus vesiculosus lectin-like mucopolysaccharide with several Candida species. Ann Microbiol (Paris) 1983;134A:149-154.
  15. Criado MT, Ferreiros CM. Toxicity of an algal mucopolysaccharide for Escherichia coli and Neisseria meningitidis strains. Rev Esp Fisiol 1984;40:227-230.
  16. Zapopozhets TS, Besednova NN, Loenko IuN. Antibacterial and immunomodulating activity of fucoidan. Antibiot Khimioter 1995;40:9-13. [Article in Russian]
  17. Itoh H, Noda H, Amano H, et al. Antitumor activity and immunological properties of marine algal polysaccharides, especially fucoidan, prepared from Sargassum thunbergii of Phaeophyceae. Anticancer Res 1993;13:2045-2052.
  18. Teixeira MM, Hellewell PG. The effect of the selectin binding polysaccharide fucoidin on eosinophil recruitment in vivo. Br J Pharmacol 1997;120:1059-1066.
  19. Patankar MS, Oehninger S, Barnett T, et al. A revised structure for fucoidan may explain some of its biological activities. J Biol Chem 1993;268:21770-21776.
  20. Hajela K, Kayestha R, Sumati. Carbohydrate induced modulation of cell membrane. IV: Interaction with mucin and fucoidan totally immobilizes the human platelet membrane. Indian J Biochem Biophys 1996;33:308-310.
  21. Lynch G, Low L, Li S, et al. Sulfated polyanions prevent HIV infection of lymphocytes by disruption of the CD4-gp120 interaction, but do not inhibit monocyte infection. J Leukoc Biol 1994;56:266-272.
  22. Beress A, Wassermann O, Tahhan S, et al. A new procedure for the isolation of anti-HIV compounds (polysaccharides and polyphenols) from the marine alga Fucus vesiculosus. J Nat Prod 1993;56:478-488. [published erratum appears in J Nat Prod 1996 May;59(5):552]
  23. Pearce-Pratt R, Phillips DM. Sulfated polysaccharides inhibit lymphocyte-to-epithelial transmission of human immunodeficiency virus-1. Biol Reprod 1996;54:173-182.
  24. Zaretzky FR, Pearce-Pratt R, Phillips DM Sulfated polyanions block Chlamydia trachomatis infection of cervix-derived human epithelia. Infect Immun 1995;63:3520-3526.
  25. D'Adamo P. Eat Right 4 Your Type. Putnam: 1997.
  26. Boren T, Falk P, Roth KA, et al. Attachment of Helicobacter pylori to human gastric epithelium mediated by blood group antigens. Science 1993;262:1892-1895.
  27. Stromqvist M, Falk P, Bergstrom S, et al. Human milk kappa-casein and inhibition of Helicobacter pylori adhesion to human gastric mucosa. J Pediatr Gastroenterol Nutr 1995;21:288-296.
  28. Magner JA, Kane J, Chou ET. Intravenous thyrotropin (TSH)-releasing hormone releases human TSH that is structurally different from basal TSH. J Clin Endocrinol Metab 1992;74:1306-1311.
  29. Overton K, Serif GS. Synthesis of L-fucose in thyroid tissue. Biochim Biophys Acta 1981;675:281-284.
  30. Hotta T, Ishii I, Ishihara H, et al. Comparative study of the oligosaccharides of human thyroglobulins obtained from normal subjects and patients with various diseases. J Appl Biochem 1985;7:98-103.
  31. Rowe A, Berendt AR, Marsh K, Newbold CI. Plasmodium falciparum: a family of sulphated glycoconjugates disrupts erythrocyte rosettes. Exp Parasitol 1994;79:506-516.
  32. Clark DL, Su S, Davidson EA. Saccharide anions as inhibitors of the malaria parasite. Glycoconj J 1997;14:473-479.
  33. Granert C, Raud J, Xie X, et al. Inhibition of leukocyte rolling with polysaccharide fucoidin prevents pleocytosis in experimental meningitis in the rabbit. J Clin Invest 1994;93:929-936.
  34. Angstwurm K, Weber JR, Segert A, et al. Fucoidin, a polysaccharide inhibiting leukocyte rolling, attenuates inflammatory responses in experimental pneumococcal meningitis in rats. Neurosci Lett 1995;191:1-4.

Par Gregory Kelly

Traduction Karen Vago

 

Dans la boutique


Affichage par page
Trier par

Fucus Plus

L’algue fucus vesiculosus dans Fucus Plus aide à soutenir un métabolisme en équilibre pour le groupe 0

23,00 € *
En stock
*
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .