Text Oxystress

Test OxyStress : contrôler votre charge radicalaire

Par Dr Greg Kelly

 

Métal + Oxygène = Rouille

Avez–vous déjà vu de la rouille? Avez–vous déjà été près de l'océan ou sur un bateau et observé ce qu'il advient du bronze lorsqu'il est exposé aux éléments? Ce sont des exemples visibles de processus qui ont lieu tout le temps dans votre corps. Nous dépendons de l'oxygène pour notre survie et nous vivons, heureusement, dans un environnement riche en oxygène. Mais l'oxygène est une molécule puissante, capable de réagir avec d'autres molécules. La rouille est un bon exemple visuel des dommages oxydatifs qui résultent d'une réaction oxygène+métal.

L'oxygène est aussi un puissant réactif à l'intérieur de votre corps. Alors qu'il est essentiel à la santé, il est aussi capable de perturber le fonctionnement cellulaire et les efforts de réparation menant à la santé, en générant des quantités excessives de radicaux libres se soldant par des dommages oxydatifs. Dans des conditions idéales, votre corps peut réguler l'impact de l'oxygène, en s'assurant que vous recevez un maximum de bénéfices sans générer des quantités excessives de radicaux libres non régulés.

En fin de compte la santé a beaucoup à voir avec l'équilibre. Un des aspects lié à l'équilibre se réfère à l'activité des radicaux libres et des antioxydants.

 

Radicaux libres et antioxydants

Les radicaux libres sont des molécules hautement réactives. A cause de la configuration de leurs électrons (il leur manque au moins un électron), ces molécules sont instables et à la recherche d'autres substances dont elles peuvent voler un électron. Avant d'arriver à la conclusion que les radicaux libres sont "mauvais" (ils ne le sont pas nécessairement), il est important de se rendre compte que votre corps dépend des radicaux libres pour certaines de ses activités critiques. Comme je l'ai déjà mentionné, c'est plus une question d'équilibre et votre corps a beaucoup de moyens pour établir un bon équilibre dans son activité radicalaire. Les substances qui alimentent la capacité de votre corps à contrôler les radicaux libres sont appelées des antioxydants.

Un élément clé de votre santé est l'équilibre relatif entre votre activité radicalaire (les forces d'attaque) et vos capacités anti–oxydantes (forces de défense). Lorsque ces forces sont déséquilibrées et que les troupes de radicaux libres sont en surnombre par rapport aux forces anti–oxydantes, votre santé en soufre. A l'heure actuelle on a identifié plus de 100 affections ayant des associations avec une activité radicalaire excessive. En effet, l'assaut chronique et cumulatif par des troupes radicalaires excessives, lorsque les défenses anti–oxydantes sont insuffisantes, mène à la dégénérescence et au dysfonctionnement.

Certaines des affections dégénératives associées à des dommages oxydatifs par les radicaux libres incluent le cancer, l'artériosclérose, les infections virales, les désordres auto–immuns, les maladies des poumons, et les maladies neurologiques. Même le vieillissement et la mort ont été associés à des dommages oxydatifs résultant d'une surexposition cumulative et non contrebalancée, aux radicaux libres.

 

Mesures de défenses anti–oxydantes

Les antioxydants sont des enzymes ou des substances capables d'inhiber l'oxydation de molécules cibles. En d'autres termes, ils agissent comme un mécanisme anti–rouille. En général, les antioxydants sont divisés en deux catégories: 1) ceux dont l'activité a lieu dans l'eau (comme la vitamine C), et 2) ceux dont l'activité a lieu dans les lipides (comme la vitamine E et le bêta carotène). L'acide lipoïque est un nutriment particulier parce qu'il a une activité à la fois dans l'eau et dans les lipides.

Cette liste n'est pas exhaustive, mais voici quelques unes des substances les plus connues pour leur activité anti–oxydante:

  • Vitamines: C,E et bêta–carotène
  • Minéraux: zinc, sélénium, cuivre et manganèse (ils fonctionnent comme des co–facteurs dans les enzymes anti–oxydantes
  • Nutriments accessoires: CoQ10 et acide lipoïque
  • Plantes: ginkgo biloba, chardon marie, gingembre et curcuma
  • Aliments: myrtilles, cerises et les légumes de couleur jaune orangé
  • Boissons: thé vert, vin rouge et café (l'espresso est préférable. Note: lorsque vous sentez le café dans l'asmosphère pendant qu'il se fait, c'est le signe que son activité anti–oxydante se perd)

Une bonne règle: plus un fruit, un légume ou une épice est coloré, plus il est susceptible d'avoir une activité anti–oxydante. Ceci parce que les composants qui donnent aux fruits et légumes leur couleur (flavonoïdes et caroténoïdes surtout) sont d'excellents anti–oxydants.

Un autre point important à savoir est que le fait de fermenter les aliments avec des bactéries probiotiques accroît et stabilise leur activité anti–oxydante. C'est grâce à ceci qu'un aliment tel que le miso aurait une plus grand activité anti–oxydante que le soja. De même la fermentation d'un fruit ou d'un légume augmente son potentiel anti–oxydant. C'est cette idée qui est derrière la formulation des produits Live Cell A, O, B et AB.

Un dernier point important: les anti–oxydants travaillent en synergie. Ceci signifie que si vous doublez la quantité de vitamine C par exemple, vous n'allez pas doubler l'activité anti–oxydante. En fait vous pourriez courir le risque de déséquilibrer quelque chose. Il est important de comprendre que la plupart des anti–oxydants peuvent eux–mêmes être pro–oxydants (ou capable de générer des dommages oxydatifs) s'ils ne sont pas régénérés ou recyclés. C'est un peu comme si vous emmeniez vos ordures à la déchetterie sans jamais que la déchetterie elle–même ne soit vidée. Cependant, si vous recyclez ce qui peut être recyclé et vous vous assurez que la déchetterie est vidée régulièrement, votre capacité à gérer les ordures que vous générez est beaucoup plus efficace.

Le recyclage de ces substances anti–oxydantes dépend d'autres substances anti–oxydantes. Donc au lieu de doubler votre vitamine C, si vous ajoutez de la vitamine E, des myrtilles, du thé vert etc., vous aurez un plus haut degré d'activité anti–oxydante et vous créerez un meilleur système de recyclage de votre système anti–oxydant. Pour illustrer cette synergie, la recherche a montré qu'une combinaison de thé vert et de curcuma aura 8,5 fois l'activité anti–oxydante de chacun des éléments pris individuellement.

A cause de cette synergie entre les anti–oxydants, il est essentiel de consommer un régime riche en fruits, légumes et aliments fermentés anti–oxydants. Il est aussi logique de supplémenter de façon appropriée avec les autres anti–oxydants pour compléter une bonne alimentation plutôt que simplement prendre des niveaux élevés d'un ou plusieurs anti–oxydants.

 

Les facteurs qui influencent les défenses anti–oxydantes

Votre capacité à répondre aux assauts des radicaux libres est déterminée par de nombreux facteurs. L'âge, votre hérédité génétique, votre histoire médicale, votre degré d'exposition aux polluants, le fait de fumer, votre niveau de stress et l'alimentation sont parmi les facteurs les plus importants. Même une bonne habitude de vie telle que faire de l'exercice, peut augmenter vos besoins en anti–oxydants. L'exercice tend à générer des radicaux libres et ainsi une augmentation de votre activité physique demande que vous regardiez de plus près l'équilibre de vos défenses anti–oxydantes.

 

Comment mesurer l'équilibre entre les forces radicalaires et les troupes anti–oxydantes

Il existe toute une variété de tests de laboratoire qui peuvent vous donner une indication de l'équilibre relatif entre des deux forces opposées. Cependant il existe une méthode simple et à prix raisonnable, qui utilise un échantillon d'urine. En mettant plusieurs gouttes d'urine dans une ampoule spéciale et en observant un changement de la couleur (si cela se produit), vous pouvez avoir une estimation rapide de l'équilibre entre ces deux forces.

Ce test est disponible sous le nom de "Oxystress". C'est un outil excellent pour vous aider à déterminer l'efficacité de votre alimentation , de votre style de vie et de vos choix de suppléments à maintenir cet équilibre entre l'attaque des radicaux libres et la défense par les anti–oxydants.

Note: Des suggestions pour améliorer vos mécanismes de défense anti–oxydants et pour diminuer l'attaque des radicaux libres, sont inclus dans le kit.

 

Traduction Karen VAGO

 

Dans la boutique

 


Affichage par page
Trier par

Test Oxystress Radicaux Libres - à faire chez soi

Le Test Oxystress Radicaux Libres mesure le niveau de stress dû aux radicaux libres, en cinq minutes. Instructions en français.

25,00 € *
En stock
*
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .